News

« USP 800 » donne le « La »

Cette organisation dépendante de la pharmacopée US, a défini un certain nombre de règles obligatoires applicables aux Etats Unis dès le 1er décembre 2019, en matière de manipulation des cytotoxiques.

Questions – Réponses :

  1. Qu’est-ce qu’un système clos (CSTD-Closed System Transfer Device) ?

    Un système clos est un dispositif qui empêche mécaniquement le transfert de contaminants présents dans l’environnement de pénétrer dans le système, et la libération de cytotoxiques ou d’aérosols toxiques en dehors dudit système.

  2. USP 800 recommande-t-il l’utilisation de systèmes clos pour la préparation des cytotoxiques ?

    UPS 800 recommande l’utilisation de système clos pour la préparation, mais ce n’est pas une obligation.

  3. USP 800 recommande-t-il l’utilisation de systèmes clos pour administrer des cytotoxiques ?

    Les antinéoplasiques doivent être administrés avec un système clos.

  4. Pourquoi les infirmières doivent-elles utiliser un système clos quand elles administrent de la chimiothérapie ?

    Sans système clos, les infirmières n’ont aucune protection à part leurs EPI (Equipement de Protection Individuel). Les systèmes clos apportent cette protection au personnel et à l’environnement, lors de l’administration d’agents antinéoplasiques.

  5. Quelles précautions doivent-être prises par le personnel soignant qui administre les cytotoxiques en hôpital de jour ?

    Tout personnel qui entre en contact avec des cytotoxiques doit porter des équipements de protection personnel, utiliser des systèmes clos et remplir les autres exigences d’USP 800.

  6. Est-ce qu’USP 800 s’applique au domicile du patient ?

    Non car le domicile du patient n’est pas dédié à l’administration de soins, mais USP 800 s’impose aux personnel soignants travaillant au domicile du patient.


 



Prise en charge d’un patient hypothermique en arrêt cardiaque

Case report of prolonged resuscitation of hypothermic cardiac arrest using Lucas device and Boussignac tube with excellent outcome.

 



Médicaments cytotoxiques et soignants : Quelles mesures de prévention ? » Source INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité)

 Télécharger le dépliant.

 

Consultez la liste des substances chimiques classées CMR (août 2017). Source INRS en cliquant sur ce lien.



Evaluation de Qimono pour les chimiothérapies à domicile par le centre hospitalier de Dieppe (Europharmat 2017)

 

Conclusion

Compte tenu des résultats satisfaisants, nous avons décidé de maintenir l’utilisation de ce dispositif pour les diffuseurs de 5FU. Cela s’intègre dans notre logique d’assurer la sécurité de tous les intervenants. A l’avenir, ce dispositif pourrait être intéressant pour toute perfusion de médicament à risque, mais son coût représente pour l’instant une limite à son déploiement général dans notre établissement.

Voir le poster complet

En savoir plus sur Qimono



Etanchéité de Qimono: conclusion de l’infographie réalisée par Gustave Roussy (Europharmat 2017)

 

Conclusion

Les membranes du Qimono® semblent étanches car les valeurs absolues d’activité ne sont pas supérieures à deux fois celle du bruit de fond : Qimo Mâle : 0,066<0,101 MBq, Qimo Femelle : 0,085<0,101 MBq et les pourcentages d’activité sont faibles, respectivement 0,021 et 0,026%, par rapport à l’activité initiale utilisée 200 MBq (100%).

Cette méthode simple, rapide et reproductible nous a permis d’évaluer l’étanchéité de ce DM.

Voir le poster complet

En savoir plus sur Qimono



Vygon recrute!

Chez Vygon, nous ne recherchons pas le mouton à 5 pattes…



La presse parle de VYGON

Pour lire l’article, c’est ici.



neohelp

Prévention de l’hypothermie du nouveau-né

Prévention de l’hypothermie du nouveau-né. Les toutes premières minutes après la naissance sont cruciales, au cours du transport il est capital de stabiliser le bébé. Sans protection appropriée, une hypothermie menace la vie de l’enfant.

La température corporelle du bébé peut baisser de 2 à 4°C pendant les 10 à 20 premières minutes de vie.

Pour chaque 1°C perdu, le risque de mortalité augmente de 28 %. Les bébés prématurés sont encore plus sensible à l’hypothermie ;  plus de 56 % des prématurés d’un poids inférieur à 750 g ont une hypothermie significative à leur admission en réanimation [1].

L’hypothermie est un des principaux facteurs de risques de morbidité / mortalité des nouveau-nés.

L’équilibre thermique est essentiel pour le développement cardio-respiratoire du nouveau-né. De multiples facteurs peuvent causer une chute de température à la naissance : évaporation du liquide amniotique, courant d’air au simple contact avec une surface froide. L’urgence impérative de se réchauffer consomme toutes les ressources énergétiques disponibles du nouveau-né en très peu de temps avec parfois de sérieuses conséquences à long terme, particulièrement chez le prématuré.

Pour lutter contre l’hypothermie au cours du transport, le polyéthylène a prouvé son efficacité [2]. Un dispositif médical de prévention contre l’hypothermie doit être intuitif, facile à utiliser dans une ambulance, entièrement transparent pour surveiller la pigmentation de la peau, les mouvements et le bien-être du bébé. Il doit améliorer la surveillance, la stabilisation, la manipulation et la réanimation de l’enfant.

Parce que VYGON valorise la vie (Value Life), la société a développé un dispositif dédié à la prévention de l’hypothermie : NEOHELP.


[1] Source: OMS, 1997

[2] Effect of polyethylene occlusive skin wrapping on heat loss in very low birth weight infants at delivery: a randomized trial. Vohra S et al. J Pediatr. 1999 May;134(5):54 & Heat Loss Prevention (HeLP) in the delivery room: A randomized controlled trial of polyethylene occlusive skin wrapping in very preterm infants. Vohra S et al. J Pediatr. 2004 Dec;145(6):750-3.



Usine au Portugal

usine portugal

Une nouvelle usine a ouvert ses portes à Paredes au nord est de Porto au Portugal. Sur une surface de 25 000 m2, l’usine produit principalement la nouvelle gamme de dispositifs particulièrement innovants à destination de l’oncologie : QIMONO.

 

 

 

 



Le groupe Vygon acquiert la société Perouse Medical

Vygon annonce le 6 juillet 2015 l’acquisition de Perouse Medical, société française qui conçoit, fabrique et commercialise des dispositifs médicaux cardiovasculaires (stents, prothèses et patchs vasculaires, systèmes d’inflation et de compression radiale, valves hémostatiques, seringues d’angiographie, consommables pour injecteurs de produits de contraste pour scanner et IRM…) et des dispositifs d’accès vasculaire long terme (chambres à cathéter implantables, PICC, aiguilles de Huber, pansements de maintien de cathéter…).

PM_IM_bandeau_1_0SEAL_ONE_OK_02_bd détouré_0POLYSITE_BPOLYPERF-582009 deto

 

Voir le communiqué de presse